Biographie – Français

C’est avec des cours de piano que le mezzo soprano Eline Welle a commencé sa formation musicale dès l’âge de six ans. Lauréate de nombreux concours, elle joue à onze ans son premier concerto pour piano avec orchestre en public en tournée en France.

Elle fait ses premières vocalises au sein du Chœur national d’Enfants (Nationaal Kinderkoor), occasion pour elle de se produire très tôt déjà sous la direction de chefs d’orchestre de renom tels que R. Chailly, E. de Waard, J. van Zweden, B. Haitink, Sir S. Rattle et N. Harnoncourt.

Admise ensuite, en 2009, au Conservatoire d’Amsterdam dans les classes de piano et chant, elle suit l’enseignement de Valerie Guillorit qui la conduit à son diplôme de Bachelor en juin 2014. Elle poursuit sa formation avec Valerie Guillorit et Sasja Hunnego, et obtient le titre de Master of Music en juin 2016. Sa professeur actuelle est Selma Harkink.

En 2014/2015 Eline a participé à la Masterclass internationale de Chant animée par Christianne Stotijn à Bruxelles. Elle a également suivi d’autres Masterclasses, notamment auprès de Margreet Honig, Ira Siff, Emma Kirkby, Claron McFadden, Barbara Kozelj, Maarten Koningsberger, Udo Reinemann et Meinard Kraak, et elle a aussi travaillé avec des metteurs en scène comme Floris Visser, David Prins, Elsina Jansen et Marcin Lakomicki.

Eline s’est produite en qualité de soliste sur différentes scènes aux Pays-Bas comme à l’étranger et nourrit une passion pour la musique de chambre, le chant d’ensemble et l’enseignement. Elle compose, avec l’altiste Iteke Wijbenga et le pianiste Laurens de Man, le Helios Trio qui l’a conduite en 2015 à se produire dans le cadre du Harmos Festival au Portugal, notamment, et dans la fameuse Petite Salle du Concertgebouw d’Amsterdam.

Elle a assuré la partition alto dans les œuvres suivantes: la Passion selon Matthieu, la Passion selon Jean, la Messe en si mineur et diverses cantates de Bach, le Requiem et la Messe en ut mineur de Mozart, le Messie de Händel et le Stabat Mater de Scarlatti.

Elle affectionne également l’opéra. Récemment, elle a joué le rôle d’Hänsel dans le Hänsel und Gretel d’Humperdinck au Berlin Opera Academy. Elle a participé au stage d’été d’opéra du Grachtenfestival à Amsterdam où elle a interprété des scènes de Cherubino dans les Nozze di Figaro de Mozart, de la Grande Duchesse dans la Grande Duchesse de Gerolstein d’Offenbach et d’Orlofski dans Die Fledermaus de J. Strauss. Elle a également interprété des passages de l’opéra de flamenco El Greco avec Eric Vaarzon Morel et Oene van Geel.

A l’occasion de différentes tournées avec le Dutch Symphonic Wind Orchestra elle a interprété des airs d’opéra et des lieders du répertoire romantique, notamment de Rossini, Tchaikovsky, Mahler, Bizet, Bernstein et Offenbach. De temps en temps, Welle explore d’autres genres tels que la chanson française. Elle travaille ponctuellement avec le Nederlands Kamerkoor, le Nieuw Nederlands Vocaal Ensembel et Cappella Amsterdam.

En plus du piano et du chant, elle semble avoir la direction dans le sang. De 2011 à 2018, Welle a travaillé en tant que Professeure de chant et de solfège attachée au Nouvel Ensemble Vocal d’Amsterdam (NVA). Elle s’est vu accorder en 2015 la direction du Chœur des Aspirants (Talentenkoren). Elle a assuré la direction des répétitions du chœur d’enfants pour les opéra Khovantchina de M. Moussorgsky, Wozzeck de A. Berg, Das Floss der Medusa de H. W. Henze et Oedipe de G. Enescu auprès de l’Opéra National des Pays-Bas. En 2016 elle a achevé le cours de Kurt Thomas pour la direction chorale, au niveau D de choeur de chambre professionnel. En 2018 elle a remporté le prix d’interprétation exceptionnelle de direction au festival choral Cantemus en Hongrie.